Édito : allez

cet édito est un espace de création en cours d’élaboration. Il est une invitation à lire et écrire autrement.
Il n’est pas finalisé, mais doit-il l’être pour autant ? Sommes-nous des êtres finis ? Nous évoluons tel des papillons
allez, allez… respire

L’édito : allez, une mauvaise et une bonne nouvelle !

 

allez,

cela fait bien longtemps
que je n’ai pas connecté
mes 10 doigts à mes multiples pensées
pour les faires chanter
sur les touches de mon clavier,
face à l’écran blanc et aux 3w
pour te conter mes mots,
pour te parler franco

allez,

j’ai pour toi lecteur,
qu’est bien souvent lectrice,
j’ai pour toi lectrice
mais surtout actrice,
des nouvelles pour toi
qui veille sur tes animaux,
et qui me fait coucou*
quand ton sac fait hou hou

allez,

j’ai donc, cher et chère
qui de die, de crest ou d’ailleurs
qui me réclame ou m’acclame
qui me lis ou me spam,
par un simple clic
ou un scroll trekking
j’ai donc acteur, actrice,
une bonne et une mauvaise nouvelle

allez,

je commence par quoi ?
par la mauvaise,
celle qui n’en déplaise
mais qui une fois dite met à l’aise
car je me dis parfois, parfois seulement
que je ne peux pas faire grand-chose
dans ce grand tout qui part…
qui part, je ne sais où.

allez,

voici la mauvaise,
celle qui braque ton cash
celle qui s’voile la face comme
la face cachée d’ta pièce ou d’ton billet
des kilooctets d’€ ou d’ta CB,
mais qui ne succombe pas aux sirènes des blacks Fridays
qui nous appellent à ultra consommer
à naître que des con des sots et des mateurs

allez,

v’là la mauvaise
l’augmentation des tarifs … c’est fait

allez, allez, aller

respire…

maintenant que c’est dit
v’là la bonne
et là je peux te dire
que je suis pas peu fier
de savoir que je peux agir
comme à l’instant ou j’ t’écris
et toi ? tu aimes agir ?
oui, oui, tu aimes ça … agir

allez,

ne sois pas si modeste
la preuve que tu aimes ça
c’est que le verbe agir
tu le conjugue au quotidien
cela fait des jours, des mois, des années,
une décennie toute entière
voir bientôt deux pour mes fidèles ami-e-s
que tu fais coucou à ton tour

allez,

nous avons le pouvoir de changer
de changer les choses en local et au global
tel un papillon qui par un battement d’aile…
tu connais la suite … j’vais pas te la raconter
mais s’il y a une chose que j’ai appris à ton contact
c’est qu’il faut veiller tout en s’éveillant
à ne pas abimer
les ailes des papillons

allez,

v’là la bonne
chez le coucou
plus t’es solidaire et moins c’est cher

allez !

Yannick, Animé du Coucou depuis 2010.

* COUCOU veut dire entre autres « Bonjour… Que pouvons-nous faire ensemble pour vivre un monde plus solidaire et plus juste »
Faites COUCOU à votre tour !

Laisser un commentaire